« dérèglement climatique et déplacements de population »

Nous savons que le dérèglement climatique est à l'origine de grands déplacements de population et de nombreuses guerres.

Ces migrations humaines vont fortement s'accentuer dans les années à venir et nous sommes amenés à accueillir de plus en plus de demandeurs d'asile. Des associations se sont créées, comme Môm'ochaud à Rodez ou Jamais sans toit dans le Vallon de Marcillac, un collectif citoyen dont l'objectif est de faciliter l’intégration des migrants, en œuvrant pour leur permettre d’accéder à des conditions de vie dignes et un logement stable.

Certains d'entre nous ont déjà choisi de soutenir financièrement et/ou activement ces structures accompagnatrices ou agissent par la voie des médias, comme Francine et sa rubrique « Mamie fait de la radio ».


Nous débattons au sein de Canopée sur l'implication que devrait avoir notre association sur ce sujet, compte tenu de nos missions sur la transition énergétique et du fait que les activités humaines ont une grande part de responsabilité dans le dérèglement climatique.


Nous avons choisi dans un premier temps d'informer nos adhérents sur les actions des associations qui œuvrent localement et nous mettrons à l'ordre du jour de notre prochaine réunion l'éventualité d'une adhésion de Canopée à l'association Jamais sans toit. Si cette option est retenue, une conférence de Presse l'accompagnera.
L'association Jamais sans toit a son siège social à Clairvaux d'Aveyron et accompagne actuellement 6 familles (Nuces, Rodez, Marcillac, Villefranche de Rouergue, Decazeville, Entraygues). Un groupe de personnes se mobilise à Conques / St Cyprien et réfléchit à l'accueil d'une famille supplémentaire. Association reconnue d'intérêt général les dons ouvrent droit à un reçu fiscal.
Jamais sans toit a besoin de nos contributions financières (assurer les loyers pour le logement des familles, socle de dignité et de stabilité pour poursuivre l’éducation des enfants et projeter son intégration) mais aussi personnelles pour accompagner sur certaines démarches comme les échanges de services, les déplacements, l’amélioration du logement, la santé, ou l’apprentissage du français. C'est aussi par la rencontre humaine et les échanges avec nous que ceux qu’on appelle « migrants » prennent consistance et sortent de l’ombre où ils sont confinés.


Contacts : 05 65 77 99 03 ou 05 65 46 45 22 ouCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Article publié par "Canopée" le 06/01/2016

    

 

 

Derniers articles - Nos Actions

Le labo d'aqui à Entraygues - 12140

« Lieu ressource autogéré »

«Le labo c'est un lieu ressource autogéré à Entraygues, ouvert à tous-tes, les samedis (ateliers, papote, pique nique partagé, réhabilitation du lieu), avec une attention particulière aux échanges de savoirs et savoirs faire vers la transition. »

Lien Facebook : " Le labo d'aqui "

Site Internet " Le labo d'aqui "

Article publié par "Canopée" le 22/08/2022


 

Placez vos économies au soleil !

« Sud-Energia, transforme le soleil des Grands Causses et du Sud Aveyron »

« permettre à tous les citoyens, à travers une coopérative, de transformer une partie de ses économies en panneaux photovoltaïques posés sur les toitures de bâtiments communaux : salle des fêtes, mairie, école, gymnase, locaux techniques… »

Une forme d’investissement en circuit court en quelque sorte, destiné à profiter en priorité à l’économie locale : grâce aux revenus générés par la revente de l’électricité renouvelable produite.

Sud-Energia est une coopérative citoyenne, membre du réseau national « Energie Partagée » (proche d’Enercoop et de l’association nationale Négawatts).

« Il parait que l’Aveyron est déjà excédentaire dans sa production d’électricité. Pourquoi continuer à vouloir produire encore plus d’Energie ? »
C’est vrai pour l’électricité, mais pas pour l’énergie consommée dans son ensemble, incluant par exemple nos chauffages et nos déplacements. Or on sait que de gros efforts sont à faire sur ces deux postes qui consomment aujourd’hui énormément d’énergies fossiles, celles qui contribuent le plus au réchauffement climatique. Même si plus de production d’électricité d’origine renouvelable est indispensable à un scénario de sortie du fossile et du fissile, ce ne doit pas être la seule solution.

Elle doit venir en complément avec la remise en question de nos modes de vie énergivores. Avant même de penser à la sobriété énergétique, il faut nous questionner notre ébriété énergétique dans bien des domaines ! (La fameuse voiture électrique Tesla pèse plus d’une tonne pour transporter le plus souvent…moins de 100 kg !!)

 

Sud-Energia " le site Internet "

Sud-Energia " Le dossier de presse " (pdf)

Lancement de la Collecte pour le projet « Soleil des Grands Causses » (fichier PDF)

Article publié par "Canopée" le 13/12/2021


 

Pour protéger le vivant, mettons fin à l’agriculture chimique

« Secrets Toxiques - Pesticides »

Le 1er décembre 2020, un collectif d’association (Générations Futures, Campagne Glyphosate France, Nature & Progrès) a lancé la campagne citoyenne historique “Secrets Toxiques” pour exiger le retrait de pesticides dangereux ET remettre en question les méthodes d'évaluation des pesticides en France et en Europe.

Secrets toxiques lance une action en justice inédite pour demander le retrait immédiat de pesticides contenant des toxiques cachés aux utilisateurs.
Canopée, aux côtés d’autres structures, a adhéré à ce collectif mais nous pouvons tous et chacun agir !

Vous pouvez consulter le site de Secrets toxiques et signer la pétition !

Le Communiqué de Presse du 1 décembre 2020 (Pdf)

La Tribune de Reporterre " Pesticides pour protéger le vivant mettons fin a l'agriculture chimique "

Article publié par "Canopée" le 15/03/2021

 

 

Loi Climat et Résilience à l’Assemblée nationale et au Sénat

« Un climatomètre pour suivre les débats »

Le Réseau Action Climat met en ligne un outil permettant de suivre quotidiennement l’évolution de l’ambition climatique du projet de loi Climat et Résilience, le climatomètre !

Avec des niveaux situés actuellement entre 0 et 20 % sur 15 mesures structurantes, il sera actualisé tous les jours à 14 heures amendements votés à l’Assemblée nationale et au Sénat la veille, et ceci jusqu’au vote final du texte.

" Un climatometre pour suivre les débats sur la loi climat et resilience "

Réseau Action Climat le " climatometre.org " (suivi des débats)

Réseau Action Climat les " 15 mesures phares " (pdf)

Le Projet de Loi " lutte contre le dérèglement climatique et renforcement de la résilience face à ses effets "

Article publié par "Canopée" le 12/03/2021