Canopée participe, aux côtés d'autres structures et de citoyens, aux actions du Collectif 12 Ensemble pour le climat. Galvanisés par le succès de la marche organisée partout en France le 16 mars dernier et qui a rassemblé à Rodez 1 800 personnes, le collectif entend  poursuivre ses actions. Les lycéens s'organisent au sein d'un conseil, en cours de création par l'Agglo. Ils demandent qu'un budget leur soit alloué. L'équipe ruthénoise du Collectif 12 Ensemble pour le climat a le projet de contacter les autres équipes aveyronnaises afin que la dimension départementale du Collectif soit effective.

Comment informer les citoyens, comment mobiliser ? Autour de quels types d'actions ? Les pistes à suivre sont nombreuses...

  • Agir dans le sens de « Justice climatique, justice fiscale, justice sociale»
  • Travailler sur des actions qui rassemblent
  • Maintenir une mobilisation citoyenne sur le thème du climat
  • Interpeller les élus locaux sur une liste d'actions concrètes. Par exemple : Organiser une pétition signée par 2000 personnes avec une liste d’actions sur lesquelles les candidats pourraient s’engager : "Est-ce que vous mettez ces actions dans votre programme ?"
  • Élargir les sujets d'actions : déforestation, appauvrissement des ressources, pillage de la planète, effondrement des espèces...
  • Être le relai départemental des appels à manifestation nationaux ou internationaux.
  • Développer la sensibilisation sur ces questions dans les collèges ou lycées.

Pour en savoir plus, voir la page Facebook du Collectif

Dans l'immédiat, une marche sera organisée le 24 mai prochain, en écho à l'appel mondial. Une campagne de dons est lancée pour aider au financement des actions liées à la marche. Contactez Frédéric au 06 51 82 82 22

Un lien instructif : la vidéo "C'est pas sorcier"

Et enfin si vous souhaitez rejoindre le collectif, la prochaine réunion aura lieu le 7 mai à 20 h à la Maison des assocaitions de Rodez, avenue Tarayre ou bien vous pouvez contacter le Collectif par e-mail en cliquant  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Article publié par "Canopée" le 05/05/2019

    

 

Derniers articles - Nos Actions

Pole multifilière de valorisation et traitement de déchets non dangereux de l'Aveyron

« Récapitulatif des différents avis sur la question »

Le 01/10/2020 : Les élus du SYDOM Aveyron ont retenu à l’unanimité l’offre portée par le Groupement SECHE ENVIRONNEMENT/SEVIGNE/SOLENA qui s’intègre dans le projet global « SOLution ENvironnement Aveyron », consistant en la création d’un pôle multifilières de valorisation et de traitement de déchets non dangereux sur les communes de Viviez et d’Aubin (12).

La déclaration du SYDOM : " Un nom pour la solution Aveyronnaise de valorisation et de traitement des déchets ménagers "

Les avis et communiqués sur la question :

- LaDepeche : " Projet Solena : les Verts à l’offensive "

- Millavois : " Le Sydom Aveyron répond au communiqué d’Europe Ecologie Les Verts "

- Question au Sénat : " Projet de traitement et d'enfouissement des déchets dans l'Aveyron "

- Site de la société Solena : " Le projet de valorisation des déchets de l’Aveyron "

- Comité Causse Comtal : " Observations du Comité Causse Comtal " (fichier pdf)

- LaDepeche : " L'association Adeba invite les élus à revoir leur copie "

Site de l'association " Abeda Decazeville "

- Réflexions sur les articles d'un menbre de Canopée : " Gestion des déchets en Aveyron " (fichier PDF)

- Réponse d'un menbre de Canopée : " Enquête publique de 2013 - sur la réduction des déchets ménagers " (fichier PDF)

Article publié par "Canopée" le 23/12/2020

 

 

Le gouvernement a trois mois pour prouver qu’il respecte ses engagements climatiques

« Le Conseil d'État rend une décision historique pour la France »

La plus haute juridiction administrative a demandé au gouvernement français de justifier de la compatibilité de son action climatique avec ses propres objectifs.

« Un pas de géant, a salué l’ancien ministre de l’écologie Nicolas Hulot sur Twitter. Les objectifs climatiques de la France deviennent contraignants. » (1)

Article Le Monde : " Le conseil d'état donne trois mois au gouvernement pour prouver qu'il respecte ses engagements " (1)
Article La Tribune : " Climat le conseil d'état rend une decision historique pour la France "
Article Libération : " Recours de grande synthe le gouvernement a trois mois pour prouver ses efforts climatiques "
Article WeDemain : " Inédit l'état a trois mois pour prouver ses engagements climatiques "
Article de GoodPlanet : " La justice donne trois mois a l'état pour démontrer ses efforts climatiques "
Article de Novethic : " Décision historique pour le climat - les objectifs de réduction des émissions de la France deviennent contraignants "

Ecouter l'émission de FranceInter du 20/11/2020.

Article publié par "Canopée" le 22/11/2020

 

 

Contrat de Transition Ecologique (PNR Grands Causses)

« Parc naturel régional des Grands Causses »

 

Extrait des fiches actions discutées lors des différents ateliers dans le cadre du Contrat de Transition écologique du PNR Grands Causses.

 

Ces fiches ont été renseignées depuis sur la plateforme en ligne du Ministère de la transition écologique :

" Contrat Transition Ecologique "

 

Pour découvrir les différentes fiches, cliquer sur "Lire la Suite"

 

Lire la suite...

Elaboration d'un contrat de transition écologique (CTE)

« La méthode des contrats de transition écologique »

Les contrats de transition écologique sont élaborés sur la base des spécificités et des besoins de chaque territoire.

Mis en place à l’échelle d’une ou plusieurs intercommunalités, ils sont co-construits à partir de projets locaux, grâce à la mobilisation des acteurs des territoires : collectivités, entreprises,  associations, citoyens…

Les projets sont accompagnés aux niveaux technique, financier et administratif, par les services de l’État, les établissements publics et les collectivités locales (départements, régions). L’État, notamment, se place dans une posture de facilitation et mobilise de façon coordonnée ses services et les établissements publics.

Signé après environ 6 mois de travail, le contrat de transition écologique fixe un programme d’actions opérationnelles sur 3 ou 4 ans avec des engagements précis et des objectifs de résultats.

Lien vers le guide " contrat de transition écologique " sur le site du Ministère de la Transition écologique.

Article publié par "Canopée" le 21/10/2020