Après des mois passés à sillonner la campagne, Michel a fini par dénicher sur la commune d' d'Escandolières, enfoui sous la végétation, un ancien petit bâtiment accolé à une grange en ruine, avec une vue magnifique jusqu'au Plomb du Cantal. Depuis quatre années, à raison de deux mois par an, il construit sa maison avec un sous-sol et un étage, de A à Z, des fondations jusqu'au toit, à l'emplacement de la grange écroulée. Son projet a été bien étayé en amont par des stages, des visites, des chantier participatifs et des lectures.

Il s'est procuré le gros matériel indispensable à son entreprise (grue et tractopelle) et il a même bricolé un rouleau à mélanger la barbotine avec la paille pour certains de ses enduits. Ses choix de construction se sont imposés comme des évidences : murs paille/ossature bois, banchage chaud/sable/copeaux, poêle de masse auto-construit, toiture ventilée... Une aventure de longue haleine ponctuée de plusieurs chantiers participatifs et Michel se dit particulièrement heureux des contacts et des échanges qu'ils ont favorisés. Persévérance, savoir-faire et minutie sont les qualités nécessaires pour mener à bien ce projet d'auto-construction maintenant bien avancé. Le toit est terminé, les menuiseries sont sur le point d'être posées.

Michel vous invite à visiter son chantier le samedi 3  décembre à 14 h Cette visite, gratuite, durera 2 h environ et nous partagerons le verre de l'amitié avant de nous quitter. Le groupe sera de 20  personnes maximum. Un covoiturage pourra être organisé, l'itinéraire sera communiqué aux inscrits.

Inscription indispensable par Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou par téléphone au 06 71 10 27 76 Renseignez votre commune de résidence à l'inscription et merci de donner un numéro de téléphone portable.

 

Article publié par "Canopée" le 30/11/2016

    

Derniers articles - Nos Actions

Pole multifilière de valorisation et traitement de déchets non dangereux de l'Aveyron

« Récapitulatif des différents avis sur la question »

Le 01/10/2020 : Les élus du SYDOM Aveyron ont retenu à l’unanimité l’offre portée par le Groupement SECHE ENVIRONNEMENT/SEVIGNE/SOLENA qui s’intègre dans le projet global « SOLution ENvironnement Aveyron », consistant en la création d’un pôle multifilières de valorisation et de traitement de déchets non dangereux sur les communes de Viviez et d’Aubin (12).

La déclaration du SYDOM : " Un nom pour la solution Aveyronnaise de valorisation et de traitement des déchets ménagers "

Les avis et communiqués sur la question :

- LaDepeche : " Projet Solena : les Verts à l’offensive "

- Millavois : " Le Sydom Aveyron répond au communiqué d’Europe Ecologie Les Verts "

- Question au Sénat : " Projet de traitement et d'enfouissement des déchets dans l'Aveyron "

- Site de la société Solena : " Le projet de valorisation des déchets de l’Aveyron "

- Comité Causse Comtal : " Observations du Comité Causse Comtal " (fichier pdf)

- LaDepeche : " L'association Adeba invite les élus à revoir leur copie "

Site de l'association " Abeda Decazeville "

- Réflexions sur les articles d'un menbre de Canopée : " Gestion des déchets en Aveyron " (fichier PDF)

- Réponse d'un menbre de Canopée : " Enquête publique de 2013 - sur la réduction des déchets ménagers " (fichier PDF)

Article publié par "Canopée" le 23/12/2020

 

 

Le gouvernement a trois mois pour prouver qu’il respecte ses engagements climatiques

« Le Conseil d'État rend une décision historique pour la France »

La plus haute juridiction administrative a demandé au gouvernement français de justifier de la compatibilité de son action climatique avec ses propres objectifs.

« Un pas de géant, a salué l’ancien ministre de l’écologie Nicolas Hulot sur Twitter. Les objectifs climatiques de la France deviennent contraignants. » (1)

Article Le Monde : " Le conseil d'état donne trois mois au gouvernement pour prouver qu'il respecte ses engagements " (1)
Article La Tribune : " Climat le conseil d'état rend une decision historique pour la France "
Article Libération : " Recours de grande synthe le gouvernement a trois mois pour prouver ses efforts climatiques "
Article WeDemain : " Inédit l'état a trois mois pour prouver ses engagements climatiques "
Article de GoodPlanet : " La justice donne trois mois a l'état pour démontrer ses efforts climatiques "
Article de Novethic : " Décision historique pour le climat - les objectifs de réduction des émissions de la France deviennent contraignants "

Ecouter l'émission de FranceInter du 20/11/2020.

Article publié par "Canopée" le 22/11/2020

 

 

Contrat de Transition Ecologique (PNR Grands Causses)

« Parc naturel régional des Grands Causses »

 

Extrait des fiches actions discutées lors des différents ateliers dans le cadre du Contrat de Transition écologique du PNR Grands Causses.

 

Ces fiches ont été renseignées depuis sur la plateforme en ligne du Ministère de la transition écologique :

" Contrat Transition Ecologique "

 

Pour découvrir les différentes fiches, cliquer sur "Lire la Suite"

 

Lire la suite...

Elaboration d'un contrat de transition écologique (CTE)

« La méthode des contrats de transition écologique »

Les contrats de transition écologique sont élaborés sur la base des spécificités et des besoins de chaque territoire.

Mis en place à l’échelle d’une ou plusieurs intercommunalités, ils sont co-construits à partir de projets locaux, grâce à la mobilisation des acteurs des territoires : collectivités, entreprises,  associations, citoyens…

Les projets sont accompagnés aux niveaux technique, financier et administratif, par les services de l’État, les établissements publics et les collectivités locales (départements, régions). L’État, notamment, se place dans une posture de facilitation et mobilise de façon coordonnée ses services et les établissements publics.

Signé après environ 6 mois de travail, le contrat de transition écologique fixe un programme d’actions opérationnelles sur 3 ou 4 ans avec des engagements précis et des objectifs de résultats.

Lien vers le guide " contrat de transition écologique " sur le site du Ministère de la Transition écologique.

Article publié par "Canopée" le 21/10/2020