Visite d’une maison en bois


Commune de Salles-la-Source
Samedi 28 mars 2009



Le 28 mars 2009, un groupe d’une vingtaine d’adhérents de canopée a été accueilli sur le chantier d’une construction d’une maison à ossature bois sur la commune de Salles-la-Source.


Description de la maison

Il s’agit d’une maison à un étage de 80m2 au sol, reposant sur un vide-sanitaire, en ossature bois et remplissage en panneaux de bois. La couverture est elle aussi en bois (bardeaux de châtaignier). Un bardage en mélèze recouvrira la maison.

La structure se compose de poteaux porteurs de 20 cm de côté, du fait de leur hauteur (8m) ils sont en lamellé-collé, une huile dure passée sur les faces intérieures des poteaux permettra de favoriser le dégagement des colles par l’extérieur. L’ossature, de 15 cm, est elle en douglas non traité (Entreprise Costes à Bozouls).

2 grandes baies vitrées au Sud-ouest (la disposition du terrain ne permet pas une exposition plein Sud) apportera la clarté et les apports solaire passif, le complément de chaleur sera apporté par un poêle de masse (Hiemstra (81)). A l’inverse, une casquette de 1,50m au-dessus des grandes baies permettra de limiter les entrées de chaleur.

Les autres fenêtres de la maison ont été principalement orientées au Sud et quelques-unes sur les 3 autres façades pour apporter de la lumière dans l’ensemble des pièces (menuiseries en alu Zébloun).



Isolation de la maison

Le remplissage de l’ossature sera faite par :
    des panneaux en laine de bois compressée de marque STEICO (Maison eco-naturelle à Lioujas) de 3,5cm d’épaisseur
    14 cm de bois déchiqueté
    contre-litonnage en bois avec 4 cm de laine de bois (2è épaisseur)
    fermacell

Ce remplissage apportera une résistance thermique de Rt = 5,40  et un coefficient d’isolation thermique des murs de U = 0,18.

L’isolation de la toiture sera constituée des mêmes panneaux mais en 6 cm. Les bardeaux de 5 cm d’épaisseur viendront apporter un peu plus d’isolation encore.

Le plancher séparant le rez-dechaussée de l’étage sera rempli de ouate de cellulose.

Pour le plancher du rez-de-chaussée, une chape en liège de 2x4cm (croisement des couches d’isolant) isolera la dalle, elle sera recouverte d’une chappe béton de 8cm pour apporter de l’inertie.



Une idée du prix

Le budget de la maison est de 120 000 €. Un tel budget nécessite une grande part d’auto-construction.

étude de sol : 1 500 €
étude de fondation :
terrassement : 4 200 € (MLO : 3 000€ ; location : 600€ ; graviers – sables : 600€)

dalle : 4 900 €
charpente : 27 600 €
ossature : 3 350 €
murs : 7 300 €

Une étude de sol et une étude de fondations ont été menées en préalable du fait principalement de la particularité du terrain (terrain en pente). Ces études permettent d’adapter le terrassement et les fondations aux caractéristiques du terrain et d’optimiser la mise en œuvre des matériaux.



Auto-construction

La part d’auto-construction est très importante de ce projet de maison.

Elles concernent principalement la réalisation de la dalle (1 journée, 8 personnes et une bonne bétonnière !), la pose de l’ossature, l’aménagement intérieur ainsi que la réalisation et la pose des bardeaux de châtaignier pour la couverture.

Les fondations de la maison ont été réalisées par un artisan du fait de leur technicité mais l’auto-constructeur a apporté un coup de main, il en est de même pour le vide-sanitaire.

La prochaine étape de la maison est la pose des bardeaux. L’auto-construction nécessite un investissement très important en temps. Les auto-constructeurs sont très motivés par leur projet. Mais ils s’accordent aussi régulièrement des temps de pause pour continuer à passer des bons moments en famille et que tous les membres puissent prendre plaisir au chantier.

 

Article publié par "Canopée" en 2009

    

Derniers articles - Nos Actions

PNR Aubrac - se déplacer à vélo sur le territoire

« Schémas directeurs vélo »

Le PNR de l’Aubrac a mis en œuvre un projet dénommé Vél’Aubrac. Celui-ci a pour but la réalisation d’un schéma directeur vélo (stratégie) axé sur la mobilité douce au sein des centre économiques du territoire et tout en assurant un lien avec les zones plus rurales.

Ce projet prend en compte les déplacements pendulaires (domicile – travail) et réguliers ainsi que les déplacements touristiques (mobilité douce des visiteurs).

Lien du PNR Aubrac " Se déplacer à vélo sur le territoire ".

Document " Comité de Pilotage de lancement du 16/06/2021 " (fichier Pdf)

Article publié par "Canopée" le 14/09/2021

 

 

Pour plus de mobilités douces à Rodez

« Libérons nos villes du tout-voiture ! »

En plus d'être un des moteurs de la crise climatique, le trafic routier et automobile joue un rôle majeur dans la pollution de l’air qui affecte nos villes et notre santé.

Nous qui habitons Rodez, demandons que des mesures ambitieuses soient mises en œuvre par nos élu.es locaux en faveur d’une autre mobilité urbaine, dans un double objectif de transition écologique et de justice sociale.

Signer la pétition " Pour plus de mobilités douces à Rodez "

Source Greenpeace lutte contre la pollution de l'air

Article publié par "Canopée" le 01/02/2021

 

 

Pour protéger le vivant, mettons fin à l’agriculture chimique

« Secrets Toxiques - Pesticides »

Le 1er décembre 2020, un collectif d’association (Générations Futures, Campagne Glyphosate France, Nature & Progrès) a lancé la campagne citoyenne historique “Secrets Toxiques” pour exiger le retrait de pesticides dangereux ET remettre en question les méthodes d'évaluation des pesticides en France et en Europe.

Secrets toxiques lance une action en justice inédite pour demander le retrait immédiat de pesticides contenant des toxiques cachés aux utilisateurs.
Canopée, aux côtés d’autres structures, a adhéré à ce collectif mais nous pouvons tous et chacun agir !

Vous pouvez consulter le site de Secrets toxiques et signer la pétition !

Le Communiqué de Presse du 1 décembre 2020 (Pdf)

La Tribune de Reporterre " Pesticides pour protéger le vivant mettons fin a l'agriculture chimique "

Article publié par "Canopée" le 15/03/2021

 

 

Loi Climat et Résilience à l’Assemblée nationale et au Sénat

« Un climatomètre pour suivre les débats »

Le Réseau Action Climat met en ligne un outil permettant de suivre quotidiennement l’évolution de l’ambition climatique du projet de loi Climat et Résilience, le climatomètre !

Avec des niveaux situés actuellement entre 0 et 20 % sur 15 mesures structurantes, il sera actualisé tous les jours à 14 heures amendements votés à l’Assemblée nationale et au Sénat la veille, et ceci jusqu’au vote final du texte.

" Un climatometre pour suivre les débats sur la loi climat et resilience "

Réseau Action Climat le " climatometre.org " (suivi des débats)

Réseau Action Climat les " 15 mesures phares " (pdf)

Le Projet de Loi " lutte contre le dérèglement climatique et renforcement de la résilience face à ses effets "

Article publié par "Canopée" le 12/03/2021