Quelques éléments de réflexion et de choix...

Le bâtiment est le plus gros consommateur d’énergie en France (42,5 % de l’énergie finale totale) et génère 23 % des émissions de gaz à effet de serre (GES), et pèse lourdement sur le pouvoir d’achat des ménages. Si l’on prend en compte les différents indicateurs étudiés par l’Observatoire national de la précarité énergétique, ce sont 5,1 millions de ménages (12 millions d’individus) qui sont en situation de précarité énergétique. C'est à dire qu'ils se les gèlent en hiver !!!

L'humain est un mammifère à sang chaud, son organisme contrôle à chaque instant ses réactions métaboliques pour maintenir le corps en entier dans une fourchette de température très étroite, aux environs de 37°C. La température du corps dépend de nombreux facteurs dont les principaux :

  • La température de l'air
  • La vitesse de déplacement de l'air
  • La teneur en humidité de l'air

Il faut pour un humain nu une température ressentie d'environ 22°C, une humidité atmosphérique entre 40 et 70%, et une vitesse de déplacement d'air faible. La température ressentie étant la moyenne de la température de l'air et de celle des parois (donc du rayonnement reçu). Si l'humain pratique une activité neuromusculaire autre que le repos, son corps va disperser de l'énergie supplémentaire, et donc son confort sera obtenu avec une température ressentie plus basse, une vitesse de l'air plus importante, ou un taux d'humidité plus faible. Nous devons donc adapter notre habitat à ces différents critères.

La température de l'air

Elle sera fonction du chauffage et de l'isolation en hiver et principalement de l'isolation en été. Le budget isolation peut faire hésiter mais sachez qu'une isolation performante, c'est pour la vie et que votre budget chauffage s'en trouvera d'autant allégé. Vous pouvez générer encore plus d'économies si vous isolez avec des matériaux locaux naturels tels que la paille, les rafles de maïs, les copeaux de bois... Zoom sur les copeaux de bois

La vitesse de déplacement de l'air

Fini les cheminées où crépite un bon feu, les portes et les fenêtres passages des courants d'air. Sans aller jusqu'à la maison étanche (comme l'oblige la RT 2012) , boucher les fentes, fissures et orifices divers indésirables augmente considérablement le confort et les économies ! Zoom sur les pertes thermiques par ventilation

La teneur en humidité de l'air

Elle doit être contenue entre 40 et 60 % pour une sensation de confort. Au delà de 60 à 70 %, le développement de moisissures et autres micro organismes détériorent le bâtiment et votre santé. Éviter les enduits étanches sur les sols et les murs, gérer la vapeur d'eau en utilisant des matériaux perspirants. En savoir plus :

L'humidité dans la maison 

La paroi perspirante

 

Article publié par "Canopée" le 01/12/2016

    

Derniers articles - Nos Actions

PNR Aubrac - se déplacer à vélo sur le territoire

« Schémas directeurs vélo »

Le PNR de l’Aubrac a mis en œuvre un projet dénommé Vél’Aubrac. Celui-ci a pour but la réalisation d’un schéma directeur vélo (stratégie) axé sur la mobilité douce au sein des centre économiques du territoire et tout en assurant un lien avec les zones plus rurales.

Ce projet prend en compte les déplacements pendulaires (domicile – travail) et réguliers ainsi que les déplacements touristiques (mobilité douce des visiteurs).

Lien du PNR Aubrac " Se déplacer à vélo sur le territoire ".

Document " Comité de Pilotage de lancement du 16/06/2021 " (fichier Pdf)

Article publié par "Canopée" le 14/09/2021

 

 

Pour plus de mobilités douces à Rodez

« Libérons nos villes du tout-voiture ! »

En plus d'être un des moteurs de la crise climatique, le trafic routier et automobile joue un rôle majeur dans la pollution de l’air qui affecte nos villes et notre santé.

Nous qui habitons Rodez, demandons que des mesures ambitieuses soient mises en œuvre par nos élu.es locaux en faveur d’une autre mobilité urbaine, dans un double objectif de transition écologique et de justice sociale.

Signer la pétition " Pour plus de mobilités douces à Rodez "

Source Greenpeace lutte contre la pollution de l'air

Article publié par "Canopée" le 01/02/2021

 

 

Pour protéger le vivant, mettons fin à l’agriculture chimique

« Secrets Toxiques - Pesticides »

Le 1er décembre 2020, un collectif d’association (Générations Futures, Campagne Glyphosate France, Nature & Progrès) a lancé la campagne citoyenne historique “Secrets Toxiques” pour exiger le retrait de pesticides dangereux ET remettre en question les méthodes d'évaluation des pesticides en France et en Europe.

Secrets toxiques lance une action en justice inédite pour demander le retrait immédiat de pesticides contenant des toxiques cachés aux utilisateurs.
Canopée, aux côtés d’autres structures, a adhéré à ce collectif mais nous pouvons tous et chacun agir !

Vous pouvez consulter le site de Secrets toxiques et signer la pétition !

Le Communiqué de Presse du 1 décembre 2020 (Pdf)

La Tribune de Reporterre " Pesticides pour protéger le vivant mettons fin a l'agriculture chimique "

Article publié par "Canopée" le 15/03/2021

 

 

Loi Climat et Résilience à l’Assemblée nationale et au Sénat

« Un climatomètre pour suivre les débats »

Le Réseau Action Climat met en ligne un outil permettant de suivre quotidiennement l’évolution de l’ambition climatique du projet de loi Climat et Résilience, le climatomètre !

Avec des niveaux situés actuellement entre 0 et 20 % sur 15 mesures structurantes, il sera actualisé tous les jours à 14 heures amendements votés à l’Assemblée nationale et au Sénat la veille, et ceci jusqu’au vote final du texte.

" Un climatometre pour suivre les débats sur la loi climat et resilience "

Réseau Action Climat le " climatometre.org " (suivi des débats)

Réseau Action Climat les " 15 mesures phares " (pdf)

Le Projet de Loi " lutte contre le dérèglement climatique et renforcement de la résilience face à ses effets "

Article publié par "Canopée" le 12/03/2021