Trop chaud, l'été ? Moi jamais !


L’isolation de l’habitat neuf est aujourd’hui soumise à la réglementation thermique 2012 en attendant celle de 2020. Malgré les progrès notables réalisés dans ce domaine, les isolations sous toiture sont souvent insuffisantes pour éviter les surchauffes lors des étés caniculaires.

S’il s’agit de combles inutilisés, on veillera à poser une couche d’isolant conséquente (mettre 40 à 50 cm, voire 60 cm de ouate de cellulose par exemple) sur le plancher perdu, ce sera encore plus efficace si le volume est bien ventilé.
En revanche lorsque des pièces mansardées sont occupées, on peut éviter la surchauffe sans être obligé de poser 50 cm d’isolant. Il s’agit là d’utiliser la technique du double voligeage. Cela consiste à poser une première couche de volige sur les chevrons de la charpente, puis à contre-chevronner avec des lisses de 5 cm d’épaisseur et poser une deuxième couche de volige.
L’air chaud sera évacué par la convection naturelle entre les deux couches, rentrant par le bas et sortant par le faîtage.
Il faudra ensuite installer une grille anti-rongeurs au bas du toit (voir la photo) et prévoir un closoir ventilé * au faîtage.
Une précision : Les couches de volige seront adaptées au projet. Par exemple, en cas d’emploi de tuiles de terre cuite, il sera suffisant de poser des liteaux pour la deuxième couche. Rien n’empêche par ailleurs de poser un isolant rigide style « Panneau pare-pluie fibre de bois rigide » pour la première couche, ce qui améliorera encore plus la performance d’isolation.

* Finition de faîtage qui permet à l'air chaud de s'évacuer par convection naturelle grâce aux orifices du closoir

Laurent Delaure, Canopée

 

Article publié par "Canopée" le 10/02/2019

    

 

 

Derniers articles - Nos Actions

PNR Aubrac - se déplacer à vélo sur le territoire

« Schémas directeurs vélo »

Le PNR de l’Aubrac a mis en œuvre un projet dénommé Vél’Aubrac. Celui-ci a pour but la réalisation d’un schéma directeur vélo (stratégie) axé sur la mobilité douce au sein des centre économiques du territoire et tout en assurant un lien avec les zones plus rurales.

Ce projet prend en compte les déplacements pendulaires (domicile – travail) et réguliers ainsi que les déplacements touristiques (mobilité douce des visiteurs).

Lien du PNR Aubrac " Se déplacer à vélo sur le territoire ".

Document " Comité de Pilotage de lancement du 16/06/2021 " (fichier Pdf)

Article publié par "Canopée" le 14/09/2021

 

 

Pour plus de mobilités douces à Rodez

« Libérons nos villes du tout-voiture ! »

En plus d'être un des moteurs de la crise climatique, le trafic routier et automobile joue un rôle majeur dans la pollution de l’air qui affecte nos villes et notre santé.

Nous qui habitons Rodez, demandons que des mesures ambitieuses soient mises en œuvre par nos élu.es locaux en faveur d’une autre mobilité urbaine, dans un double objectif de transition écologique et de justice sociale.

Signer la pétition " Pour plus de mobilités douces à Rodez "

Source Greenpeace lutte contre la pollution de l'air

Article publié par "Canopée" le 01/02/2021

 

 

Pour protéger le vivant, mettons fin à l’agriculture chimique

« Secrets Toxiques - Pesticides »

Le 1er décembre 2020, un collectif d’association (Générations Futures, Campagne Glyphosate France, Nature & Progrès) a lancé la campagne citoyenne historique “Secrets Toxiques” pour exiger le retrait de pesticides dangereux ET remettre en question les méthodes d'évaluation des pesticides en France et en Europe.

Secrets toxiques lance une action en justice inédite pour demander le retrait immédiat de pesticides contenant des toxiques cachés aux utilisateurs.
Canopée, aux côtés d’autres structures, a adhéré à ce collectif mais nous pouvons tous et chacun agir !

Vous pouvez consulter le site de Secrets toxiques et signer la pétition !

Le Communiqué de Presse du 1 décembre 2020 (Pdf)

La Tribune de Reporterre " Pesticides pour protéger le vivant mettons fin a l'agriculture chimique "

Article publié par "Canopée" le 15/03/2021

 

 

Loi Climat et Résilience à l’Assemblée nationale et au Sénat

« Un climatomètre pour suivre les débats »

Le Réseau Action Climat met en ligne un outil permettant de suivre quotidiennement l’évolution de l’ambition climatique du projet de loi Climat et Résilience, le climatomètre !

Avec des niveaux situés actuellement entre 0 et 20 % sur 15 mesures structurantes, il sera actualisé tous les jours à 14 heures amendements votés à l’Assemblée nationale et au Sénat la veille, et ceci jusqu’au vote final du texte.

" Un climatometre pour suivre les débats sur la loi climat et resilience "

Réseau Action Climat le " climatometre.org " (suivi des débats)

Réseau Action Climat les " 15 mesures phares " (pdf)

Le Projet de Loi " lutte contre le dérèglement climatique et renforcement de la résilience face à ses effets "

Article publié par "Canopée" le 12/03/2021