« Et un, et deux, et trois degrés »


« Et un, et deux, et trois degrés » : une vague verte déferle en France pour le climat et la justice sociale

A Rodez, la mobilisation des citoyens a été remarquée et relayée par les médias : près de 2000 personnes ont manifesté au son des tambours et des slogans demandant une "Justice climatique, fiscale et sociale".

Canopee Aveyron a été un des acteurs majeurs de l'événement.

« Interview de deux collégiennes d'Espalion »


Rencontre, à Rodez, entre un membre de l’association Canopée 12 de l’Aubrac et de deux collégiennes d’Espalion.

 

Prés de 600 étudiants, surtout lycéens, ont animé joyeusement et avec beaucoup d’énergie, une marche pour le climat, qui s’est déroulée toute la journée du vendredi 15 mars 2019

 

L’Association Canopée vous souhaite une année 2019 sereine.


La 2018 se termine en sortie de route, mode « gilets jaunes ».
Tollé derrière les 80 km/h, et explosion de colère sur les taxes sur le diesel…  « Si on s’attaque  à la voiture, on s’attaque à mes conditions de vie ! On taxe un système avec lequel je suis pieds et  poings liés! »
D’autres mécontents en ont profité pour venir grossir les rangs des gilets jaunes mais au fond, quel est le problème ?

Linky est le nouveau compteur dit « intelligent » par Énedis.

Il doit remplacer les compteurs électriques existants. Un sujet brûlant...
Nous vous proposons dans ce mini dossier :

1. Un aperçu des nombreux problèmes posés par ce compteur et des moyens parfois contestables employés par les agents lors de la pose.

2. Les recours proposés par l’UFC Que Choisir

3. Les adresses des collectifs de citoyens aveyronnais qui tentent de s’opposer à la pose de ces compteurs

4. L’adresse du nouveau site de la Coordination des Collectifs et Associations Volontaires en Environnement Santé


Vous avez aimé le film « Des locaux très motivés » ? Son auteur, Oliver Dickinson, a en projet le tournage d’un doumentaire sur l’élevage et le bien-être animal « Un lien qui nous élève ». Réalisateur indépendant depuis une dizaine d'années, Oliver Dickinson ne travaille ni sous contrat, ni sur commande. Il conserve donc l'initiative de ses projets et une totale liberté d'expression. La seule limite à sa créativité reste le manque de fonds...

Voir la présentation du projet, les vidéos, soutenir le projet

Article publié par "Canopée" le 30/04/2018

    

 

L’agriculture en 2035 sur les aires urbaines de ville moyenne d’Occitanie.

Si l’agriculture et son aval immédiat (industries agro-alimentaires, commerce de gros...) représentent des secteurs importants de l’économie des agglomérations de taille moyenne, peu d’entre elles ont engagé des analyses prospectives dans ce domaine alors que l’agriculture occupe souvent la majorité de leur espace. Canopée a participé à certains de ces ateliers. Nous vous présentons ci-dessous la trame des séminaires organisés, les communes concernées et quelques éléments de la synthèse de cette réflexion, toujours en cours

La pêche électrique, le signal d'alarme des savants mondiaux, dur dur d'aller dans le bon sens !

 

Copyright © 2017 - Canopee12

 

Abandon de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes : ou l’art de décider…


Dans l’exercice du pouvoir, il faut convenir que sur ce dossier, les gouvernements précédents se sont enlisés dans les zones humides du bocage Nantais. En revanche, il n’aura fallu que huit mois à Emmanuel MACRON et à son gouvernement pour appréhender la complexité de ce dossier, sortir de l’ornière et trancher.
L’association Canopée salue ici leur courage et accueille cette décision avec une joie et un soulagement immenses.

Il y a une dizaine d’année, Canopée s’est intéressé au bilan carbone, un bon outil pour comprendre comment nous pouvons agir pour réduire notre empreinte carbone. Nous avions réalisé un dossier sur ce thème ICI.

Derniers articles - Nos Actions

Pole multifilière de valorisation et traitement de déchets non dangereux de l'Aveyron

« Récapitulatif des différents avis sur la question »

Le 01/10/2020 : Les élus du SYDOM Aveyron ont retenu à l’unanimité l’offre portée par le Groupement SECHE ENVIRONNEMENT/SEVIGNE/SOLENA qui s’intègre dans le projet global « SOLution ENvironnement Aveyron », consistant en la création d’un pôle multifilières de valorisation et de traitement de déchets non dangereux sur les communes de Viviez et d’Aubin (12).

La déclaration du SYDOM : " Un nom pour la solution Aveyronnaise de valorisation et de traitement des déchets ménagers "

Les avis et communiqués sur la question :

- LaDepeche : " Projet Solena : les Verts à l’offensive "

- Millavois : " Le Sydom Aveyron répond au communiqué d’Europe Ecologie Les Verts "

- Question au Sénat : " Projet de traitement et d'enfouissement des déchets dans l'Aveyron "

- Site de la société Solena : " Le projet de valorisation des déchets de l’Aveyron "

- Comité Causse Comtal : " Observations du Comité Causse Comtal " (fichier pdf)

- LaDepeche : " L'association Adeba invite les élus à revoir leur copie "

Site de l'association " Abeda Decazeville "

- Réflexions sur les articles d'un menbre de Canopée : " Gestion des déchets en Aveyron " (fichier PDF)

- Réponse d'un menbre de Canopée : " Enquête publique de 2013 - sur la réduction des déchets ménagers " (fichier PDF)

Article publié par "Canopée" le 23/12/2020

 

 

Le gouvernement a trois mois pour prouver qu’il respecte ses engagements climatiques

« Le Conseil d'État rend une décision historique pour la France »

La plus haute juridiction administrative a demandé au gouvernement français de justifier de la compatibilité de son action climatique avec ses propres objectifs.

« Un pas de géant, a salué l’ancien ministre de l’écologie Nicolas Hulot sur Twitter. Les objectifs climatiques de la France deviennent contraignants. » (1)

Article Le Monde : " Le conseil d'état donne trois mois au gouvernement pour prouver qu'il respecte ses engagements " (1)
Article La Tribune : " Climat le conseil d'état rend une decision historique pour la France "
Article Libération : " Recours de grande synthe le gouvernement a trois mois pour prouver ses efforts climatiques "
Article WeDemain : " Inédit l'état a trois mois pour prouver ses engagements climatiques "
Article de GoodPlanet : " La justice donne trois mois a l'état pour démontrer ses efforts climatiques "
Article de Novethic : " Décision historique pour le climat - les objectifs de réduction des émissions de la France deviennent contraignants "

Ecouter l'émission de FranceInter du 20/11/2020.

Article publié par "Canopée" le 22/11/2020

 

 

Contrat de Transition Ecologique (PNR Grands Causses)

« Parc naturel régional des Grands Causses »

 

Extrait des fiches actions discutées lors des différents ateliers dans le cadre du Contrat de Transition écologique du PNR Grands Causses.

 

Ces fiches ont été renseignées depuis sur la plateforme en ligne du Ministère de la transition écologique :

" Contrat Transition Ecologique "

 

Pour découvrir les différentes fiches, cliquer sur "Lire la Suite"

 

Lire la suite...

Elaboration d'un contrat de transition écologique (CTE)

« La méthode des contrats de transition écologique »

Les contrats de transition écologique sont élaborés sur la base des spécificités et des besoins de chaque territoire.

Mis en place à l’échelle d’une ou plusieurs intercommunalités, ils sont co-construits à partir de projets locaux, grâce à la mobilisation des acteurs des territoires : collectivités, entreprises,  associations, citoyens…

Les projets sont accompagnés aux niveaux technique, financier et administratif, par les services de l’État, les établissements publics et les collectivités locales (départements, régions). L’État, notamment, se place dans une posture de facilitation et mobilise de façon coordonnée ses services et les établissements publics.

Signé après environ 6 mois de travail, le contrat de transition écologique fixe un programme d’actions opérationnelles sur 3 ou 4 ans avec des engagements précis et des objectifs de résultats.

Lien vers le guide " contrat de transition écologique " sur le site du Ministère de la Transition écologique.

Article publié par "Canopée" le 21/10/2020