Lettre aux professeur·es et au personnel des établissements d’enseignement de France

Lettre à diffuser, à signer...

Cher·ères enseignant·es du primaire, du secondaire et du supérieur,
Cher personnel des établissements d’enseignement de France,

Nous sommes étudiant·es, lycéen·nes et collégien·nes, et nous avons décidé de ne pas rester les bras croisés face au changement climatique et à l’effondrement de la biodiversité.

 

Aujourd’hui, à l’heure où les sécheresses, les inondations et la hausse des températures s’intensifient en France et partout à travers le monde, nos perspectives d’avenir sont sérieusement compromises. Nous sommes inquiet·ètes et en colère face à l’inaction de nos dirigeant·es, soulignée récemment par l’échec programmé de la COP25. Nous entendons les différents messages toujours plus alarmants des scientifiques, tels que ceux du GIEC [1] et de l’IPBES [2], comme un appel à agir et à changer rapidement notre mode de vie.

C’est pourquoi la jeunesse – et avec elle des femmes et hommes de toutes les générations – est appelée à se mobiliser partout en France le 13 mars. Les marches de ce vendredi ont pour but d’amener la société et les dirigeant·es politiques à réaliser les changements qui s’imposent. Depuis déjà un an maintenant, sous l’impulsion notamment du Secrétaire général de l’ONU [3], nous agissons pour que cette urgence soit reconnue à toutes les échelles, en manifestant pour le climat tous les vendredis.

Nous agissons aux côtés de millions de jeunes à travers le monde dont Greta Thunberg, en allant voir les élu.es, en usant de tous les moyens qui sont à notre disposition. Cela ne devrait pas être notre rôle, nous devrions apprendre, comprendre le monde dans lequel nous grandissons. Mais nous ressentons le devoir d’agir. Nous n’avons pas d’autre choix que de prendre les devants et d’engager sans plus attendre les changements importants à réaliser pour nous assurer un futur viable, juste et paisible.

Mais nous n’y arriverons pas seul·es : pour que ce jour soit décisif, nous avons besoin de vous, professeur·es et personnels de nos établissements. Ainsi, nous vous invitons à nous rejoindre le Vendredi 13 Mars dans l’une de nos mobilisations à travers la France [4].

Nous sollicitons également votre soutien, par la signature de cette lettre. Votre signature nous aidera à donner de la valeur à nos messages au sein de nos établissements pour que nos absences ne soient pas comptabilisées ce jour-là, mais reconnues en tant que telles : une participation nécessaire à l’élaboration d’un avenir viable. Dans d’autres pays, les jeunes sont encouragés et soutenus dans leurs mobilisations [5] : pour que notre société puisse ouvrir les yeux sur les enjeux présents, nous comptons sur vous.

 

En vous remerciant chaleureusement,

Collégien.nes, lycéen.nes et étudiant.es mobilisé.es pour le climat au sein de Youth for Climate France.

 

Lien pour la " signature de cette lettre ".

 

Article publié par "Canopée" le 07/03/2020

Derniers articles - Nos Actions

Pole multifilière de valorisation et traitement de déchets non dangereux de l'Aveyron

« Récapitulatif des différents avis sur la question »

Le 01/10/2020 : Les élus du SYDOM Aveyron ont retenu à l’unanimité l’offre portée par le Groupement SECHE ENVIRONNEMENT/SEVIGNE/SOLENA qui s’intègre dans le projet global « SOLution ENvironnement Aveyron », consistant en la création d’un pôle multifilières de valorisation et de traitement de déchets non dangereux sur les communes de Viviez et d’Aubin (12).

La déclaration du SYDOM : " Un nom pour la solution Aveyronnaise de valorisation et de traitement des déchets ménagers "

Les avis et communiqués sur la question :

- LaDepeche : " Projet Solena : les Verts à l’offensive "

- Millavois : " Le Sydom Aveyron répond au communiqué d’Europe Ecologie Les Verts "

- Question au Sénat : " Projet de traitement et d'enfouissement des déchets dans l'Aveyron "

- Site de la société Solena : " Le projet de valorisation des déchets de l’Aveyron "

- Comité Causse Comtal : " Observations du Comité Causse Comtal " (fichier pdf)

- LaDepeche : " L'association Adeba invite les élus à revoir leur copie "

Site de l'association " Abeda Decazeville "

- Réflexions sur les articles d'un menbre de Canopée : " Gestion des déchets en Aveyron " (fichier PDF)

- Réponse d'un menbre de Canopée : " Enquête publique de 2013 - sur la réduction des déchets ménagers " (fichier PDF)

Article publié par "Canopée" le 23/12/2020

 

 

Le gouvernement a trois mois pour prouver qu’il respecte ses engagements climatiques

« Le Conseil d'État rend une décision historique pour la France »

La plus haute juridiction administrative a demandé au gouvernement français de justifier de la compatibilité de son action climatique avec ses propres objectifs.

« Un pas de géant, a salué l’ancien ministre de l’écologie Nicolas Hulot sur Twitter. Les objectifs climatiques de la France deviennent contraignants. » (1)

Article Le Monde : " Le conseil d'état donne trois mois au gouvernement pour prouver qu'il respecte ses engagements " (1)
Article La Tribune : " Climat le conseil d'état rend une decision historique pour la France "
Article Libération : " Recours de grande synthe le gouvernement a trois mois pour prouver ses efforts climatiques "
Article WeDemain : " Inédit l'état a trois mois pour prouver ses engagements climatiques "
Article de GoodPlanet : " La justice donne trois mois a l'état pour démontrer ses efforts climatiques "
Article de Novethic : " Décision historique pour le climat - les objectifs de réduction des émissions de la France deviennent contraignants "

Ecouter l'émission de FranceInter du 20/11/2020.

Article publié par "Canopée" le 22/11/2020

 

 

Contrat de Transition Ecologique (PNR Grands Causses)

« Parc naturel régional des Grands Causses »

 

Extrait des fiches actions discutées lors des différents ateliers dans le cadre du Contrat de Transition écologique du PNR Grands Causses.

 

Ces fiches ont été renseignées depuis sur la plateforme en ligne du Ministère de la transition écologique :

" Contrat Transition Ecologique "

 

Pour découvrir les différentes fiches, cliquer sur "Lire la Suite"

 

Lire la suite...

Elaboration d'un contrat de transition écologique (CTE)

« La méthode des contrats de transition écologique »

Les contrats de transition écologique sont élaborés sur la base des spécificités et des besoins de chaque territoire.

Mis en place à l’échelle d’une ou plusieurs intercommunalités, ils sont co-construits à partir de projets locaux, grâce à la mobilisation des acteurs des territoires : collectivités, entreprises,  associations, citoyens…

Les projets sont accompagnés aux niveaux technique, financier et administratif, par les services de l’État, les établissements publics et les collectivités locales (départements, régions). L’État, notamment, se place dans une posture de facilitation et mobilise de façon coordonnée ses services et les établissements publics.

Signé après environ 6 mois de travail, le contrat de transition écologique fixe un programme d’actions opérationnelles sur 3 ou 4 ans avec des engagements précis et des objectifs de résultats.

Lien vers le guide " contrat de transition écologique " sur le site du Ministère de la Transition écologique.

Article publié par "Canopée" le 21/10/2020